CDC_Logo_Punchline.jpg
CieDesChimeres_POe_Photo_Raphael-BALLIEU_VL.jpg
CieDesChimeres_Grand-X_Photo_C-Robineau_4.JPG
chimeres15.png
chimeres15.png

Compagnie de création de spectacles vivants
en Ardèche et ailleurs, médiation culturelle,
programmation, toutes les infos sur site...

La Cie des Chimères s’articule autour d’une réflexion sur la notion de féminité,
de genre et plus largement de différence, d’indifférence et d’exclusion.

Elle a choisi dans ses spectacles, de mêler les modes d’expressions artistiques,
pour déjouer toute forme de violence et favoriser le dialogue sur différents tabous de nos sociétés, en opérant une "joyeuse distanciation avec le réel".


La compagnie doit son nom à sa volonté originelle de mélange des disciplines (théâtre, chant, arts du cirque…), traitant de sujets de société avec humour et mettant en jeu des personnages ambivalents. De chaque projet artistique, jaillissent des chimères, que ce soit à travers des spectacles associant théâtre et chant, ou
par des personnages à multiples facettes. La chimère, être mystique mi-humain,
mi-animal, est une métaphore qui révèle nos zone d’ombre et de lumière, nos ambivalences, nos contractions…

 

L’écriture, et plus largement le langage tiennent une grande place dans les créations de la compagnie, s’inscrivant dans des projets de médiation pour sensibiliser à ces sujets de société et recueillir la parole des participants,
et les deux derniers spectacles sont nés d’un livre, tous deux
en cours d’édition.

Ancrée à Saint-Pierreville et plus largement dans les Monts d’Ardèche depuis sa création en 2010, la Cie des Chimères et agit sur son territoire pour proposer une offre culturelle aux habitants de ce bassin de vie, très enclavé (festival et programmation estivale, ateliers de pratiques artistique, projets de médiation culturelle, accueil relais de programmations décentralisées…).

En tant qu’association culturelle agissante et mobilisatrice, la Cie des Chimères développe des activités autour de 3 axes :


- La création de spectacles : "L’Épopée des chimères" (2012), "Le Sens de l’échelle" (2014), "Henriette & Nicole" et "On disait qu’on était" (2015), "Sortie de route" (2016) avec le collectif des Atypiks, "Sans Queue Ni Tête" (2017 et 2020) et "Grand’X" (2019).

- La formation et la transmission avec des ateliers, chant, théâtre et cirque hebdomadaires proposés dès 2011 sur son bassin de vie, des interventions
ponctuelles ainsi que des projets de médiation : "Inféminitude" en 2018 et "Maux tus, mots dits", projet d’Education artistique et culturelle (EAC) mené avec la Communauté de communes Val’Eyrieux en 2020-2021.


- La programmation et l’action culturelle avec le festival "Dare d’art", organisé depuis 2015, en juin à Saint-Pierreville et "Le Jardin des Chimères", présentant des spectacles et concerts en plein-air à Albon tous les mercredis de juillet-août depuis 2014.

En filigrane, dans tous les projets de la Cie des Chimères, les questions d’égalité, de la place des femmes et de justice sociale sont en lien avec l’importance de dynamiser son territoire.

Chaque spectacle est en effet l’occasion de sensibiliser les publics aux thématiques chères à la compagnie, mais aussi de se nourrir des différentes actions, en recueillant la parole des participants ou en expérimentant avec eux de multiples langages.


De par ses liens forts avec les acteurs du territoire concernés par ces sujets, et enrichie de son parcours en formation, diffusion et programmation de spectacles,
la Cie des chimères propose des interventions en milieu scolaire, socio-culturel, médical ou carcéral, avec des populations en difficulté, porteuses de handicap, dans les structures d’accueil pour personnes âgées...


En 2019 et 2020, une réflexion "introspective" a été menée par l’équipe qui porte l’association, mettant en évidence plusieurs constantes dans les différents projets menés : un lien entre le social et le culturel, un militantisme territorial et des modes relationnels respectueux des individus.
Comment la création s’empare de faits de société ? Comment être créatif et en même temps apporter une parole militante ? Se positionner sans donner de leçon ?
La démarche générale, la technique et la forme sont au service du sens. Les créations de la Cie des Chimères ont toujours eu à cœur d’éveiller les consciences…

Photos

Raphaël Ballieu

Caroline Robineau -

NÉOS Films

  • w-facebook
                     Pour recevoir nos actualités, abonnez-vous :
Ils soutiennent l'association