Pour en savoir plus sur le spectacle 

... ou sur les actions culturelles  en lien 

Grand'X

Solo poétique et trash pour une femme clown

Réaliser un spectacle avec une clowne, pour parler des violences faites aux femmes. Pour dire comment la violence engendre la violence.

Comment se fait-il que l'on puisse passer à l'acte ?

D'où naît le crime au sein d'un couple ?
Poser un acte artistique sur ces problématiques pour inviter au dialogue.
Prendre la parole pour l’ouvrir.

 


 

Le scénario est déjà vu. Inspiré de bien des faits divers cette réalité tellement inconcevable qu’elle est digne d’un objet fictionnel. Nul besoin d’en rajouter.


C'est l'histoire d'une femme qui a tué l’homme qu’elle a aimé.

Il était devenu son bourreau.

Elle a commis cet acte par légitime défense et pour protéger sa fille...
Elle vient sur scène pour expliquer et revendiquer, elle assume son acte.
Elle était toute "petite x" face à "Grand Y". Aujourd’hui elle a commis "l’entracte". Elle est sortie de sa condition de femme battue et terrorisée, elle est devenue Grand’X . Elle raconte.



Pourquoi le clown ?
Parce qu'il peut se permettre une violence exacerbée, outrée.
Parce qu'il peut plonger dans la tendresse.
Parce qu'il est sincère et au présent.
Parce qu'il est empli d'émotions et parce qu'il nous permet d'en rire.
Parce qu'il peut tout et que tous les possibles lui sont possibles.
Pour dire l’indicible.

Durée 60mn

À partir de 14 ans

 

ÉCRITURE-INTERPRÉTATION

Eva Cauche

 

MISE EN SCÈNE

Elvire Ienciu

L'histoire

La mise en scène